Les sorties cinéma de la semaine du 6 mars

Merveille: au cinéma en mars 2013Difficile de faire un choix au vu de la quantité de bons films qui sortent sur grand écran cette semaine ! Entre le retour du duo Bacri/Jaoui, le nouveau Terrence Malick et le casting de « Spring Breakers », que faut-il aller voir au cinéma cette semaine ?

Et on commence par la sortie de « Au bout du conte » mis en scène par Agnès Jaoui et avec Jean-Pierre Bacri et Benjamin Biolay. L’histoire, c’est celle d’une petite fille qui croit en Dieu, d’un homme qui ne croit en rien, d’une femme qui rêve d’être comédienne, d’une jeune fille qui veut trouver le grand amour… Quand la réalité affronte le conte de fée, que se passe-t-il ? Des dialogues fins, de bons acteurs et un scénario original, si l’on est loin du charme du « Goût des autres », ce film reste un bon divertissement.

Dans « 20 ans d’écart », Alice, 38 ans (Virginie Efira) a réussi sa vie professionnelle et le poste de rédactrice en chef de « Rebelle » sera pour elle, c’est sûr ! Mais elle travaille tellement qu’elle en oublie sa vie privée et que ses collègues la trouvent coincée. Cherchant à tout faire pour casser cette image, elle va profiter de Balthazar, 20 ans (interprété par Pierre Niney, dernièrement nommé au César du meilleur espoir masculin), qui est tombé amoureux d’elle… Ce film est une énième comédie romantique où l’embûche est cette fois la différence d’âge. A conseiller aux amateurs de comédie romantique légère.

L’amour, il en est aussi question dans « A la merveille », le nouveau film de Terrence Malick, récompensé par la palme d’Or à Cannes en 2011 pour « The tree of life ». Neil et Marina, même s’ils se sont connus tard, sont fous amoureux l’un de l’autre. Ils se sont rencontrés au Mont-Saint-Michel, « la Merveille », lui est américain, elle ukrainienne et c’est tout naturellement qu’ils décident de s’installer dans l’Oklahoma. Mais une fois là-bas, Marina ne trouve pas sa place, Neil s’éloigne peu à peu et se rapproche de Jane, une ancienne amie… Un casting de rêve (Ben Affleck et les superbes Olga Kurylenko et Rachel McAdams), une bande-originale parfaite et très importante (Rachmaninov, Wagner et Chostakovitch) qui remplace les dialogues et des images qui émerveillent justement, ce film est une réussite incontestable où l’émotion submerge. A ne pas rater !

L’étrange réalisateur américain Harmony Korine nous offre cette semaine « Spring Breakers » au casting bien connu des adolescents : Vanessa Hudgens, Selena Gomez et Ashley Benson, héroïnes de séries et stars d’High school musical. Mais ici, aucun point commun avec les personnages bien lisses qu’elles ont l’habitude de jouer. Ces copines décident de braquer un fast-food afin de financer leur spring break, période bien connue des américains qui consistent à faire la fête jour et nuit et à relâcher la pression d’une année scolaire. Mais leur aventure va déraper après une fête dans un motel. Alien (James Franco) paie leur caution et les embarque dans une drôle d’aventure. Derrière ses airs légers, ce long-métrage est une vraie réussite.

Ne ratez pas non plus « No » de Pablo Larrain mais surtout avec Gael Garcia Bernal qui revient sur le referendum organisé au Chili en 1988 alors qu’Augusto Pinochet est au gouvernement. Un drame historique magistralement interprété. Et le film d’horreur de la semaine, c’est « Hansel et Gretel : Witch Hunters ». Le frère et la sœur reviennent pour se venger mais c’est sans compter sur leurs anciens ennemis… Le film a réalisé un record de fréquentation aux Etats-Unis.

Soyez le premier à déposer un commentaire

Laissez un commentaire