Le petit-déjeuner évolue !

Depuis des années les nutritionnistes insistent sur l’importance d’un bon petit-déjeuner qui serait même le repas le plus important de la journée. Régie par de nombreux codes, il tend aujourd’hui à se simplifier et à s’ouvrir à de nouveaux aliments, de quoi réjouir tout le monde !

Pendant longtemps les scientifiques ont cherché  à déterminer quel petit-déjeuner était le meilleur pour la santé, de l’anglais, avec ses haricots, saucisses et champignons, au vietnamien, riz et poissons, en passant le français, baguette et beurre, et le tout sans parvenir à un résultat précis. L’individu était toutefois mis en garde contre la consommation de certains produits, supposés le faire grossir ou ne pas lui apporte les vitamines dont il a besoin pour tenir toute la journée. Aujourd’hui, heureusement, le petit-déjeuner se démocratise et devient moins rigide !

Tout d’abord, fini l’obligation d’en prendre un ! Les personnes en surpoids ainsi que celles qui n’ont tout simplement pas faim n’ont plus à déjeuner. Seuls sont encore concernés les enfants, sous peine de subir un petit coup de barre au milieu de la matinée. On peut tout à fait choisir de consommer en milieu de matinée un fruit ou un yaourt, un pain au lait, deux ou trois crêpes… Et à volonté, du thé, vert si possible, même aromatisé, connu pour ses propriétés antioxydantes !

Longtemps le café a également été montré du doigt, surtout additionné à du lait, une boisson réputée difficile à digérer. On sait aujourd’hui qu’il suffit de le remplacer par du demi-écrémé, moins gras. On oublie par contre le jus de fruit si l’on est adepte du pain blanc et de la confiture sous peine de voir sa glycémie augmenter et se transformer en graisse ! Même chose avec les céréales sucrées industrielles (y compris celles dites « allégées ») et notamment lorsqu’elles sont destinées aux enfants (elles contiennent parfois jusqu’à 35% de sucre). L’idéal, c’est d’opter pour des flocons de céréales complètes, bio ou pas, auxquelles on ajoute des amandes, des noisettes, des raisins secs, des graines de tournesol et une petite cuillère de miel !

Œuf, jambon, blanc de volaille et fromage connaissent un grand succès dans les petits-déjeuners des français depuis quelques années, une bonne nouvelle puisqu’ils apportent des protéines et prolongent la satiété, parfait quand on se lève tôt. En contrepartie, on évite de manger de la viande ou des œufs à tous les repas !

Soyez le premier à déposer un commentaire

Laissez un commentaire