Le Ho’oponopono, la nouvelle tendance zen

Philosophie de vieLe nom peut faire sourire et pourtant, le Ho’oponopono est tout à fait sérieux ! Cette méthode utilisée depuis des siècles par les habitants de la Polynésie permet de faire le tri dans ses pensées et de se décharger de tout ce qui est négatif pour bien avancer dans la vie. En vogue depuis quelques années, elle s’impose de plus en plus comme la solution à tous ceux qui souffrent du « mal de sérénité ».

Le Ho’oponopono, qui peut se traduire par « remettre tout en ordre », est une philosophie de vie qui s’intéresse aux relations qu’un individu entretient avec les autres ainsi que lui-même. Elle pousse à toujours être meilleur et à développer des qualités essentielles comme l’humilité et le repentir. Si cette méthode se pratique généralement de l’autre côté du globe à l’aide d’un guérisseur ou d’un chaman (un kahuna à Hawaï) qui sert de médiateur, elle est beaucoup plus libre pour nous et tout le monde peut l’utiliser, sans engagement religieux ni la présence de quiconque.

Définit par des principes en apparence simples, le Ho’oponopono suit une sorte de formule que l’on peut se répéter autant de fois que nécessaire tout au long de la journée et quelle que soit la situation: « Je suis désolé. S’il te plaît, pardonne-moi. Je t’aime. Merci ». Le matin au réveil, afin de commencer sa journée sans le poids des soucis d’hier, au moment où l’on se retrouve seul et que l’on peut profiter d’un peu de calme ou simplement lorsque l’on en ressent le besoin, ces quelques phrases sont censées apaiser et évacuer le stress. La technique repose en réalité sur un principe simple, le repentir. Et c’est en se pardonnant et en demandant pardon autour de soi que l’on atteint la sérénité. Attention, il n’est pas question de se culpabiliser ! Le « merci » permet de revenir sur la liberté que l’on possède, d’agir, de dire, et « je t’aime » s’adresse en grande partie à soi-même et permet de retrouver confiance en soi.

Cette philosophie ne tient bien évidemment pas qu’à la récitation de quelques mots chaque jour, elle passe aussi par un travail sur soi lors duquel il faut apprendre à lâcher prise et à s’ouvrir à tout, être prêt à recevoir et à être reconnaissant pour les plus petites choses. Des semaines de pratique sont nécessaires pour apprendre à réciter ces mots en leur donnant le poids qui convient mais les résultats sont parait-il étonnants !

Soyez le premier à déposer un commentaire

Laissez un commentaire