Avoir 50 ans et une bonne vue !

Oui, il est possible d’arriver à 50 ans et d’avoir une bonne vue ! Grâce aux techniques de l’ophtalmologie, qui a fait de grands progrès, et avec des astuces à suivre pour la préserver, vous pouvez oublier les désagréments liés à l’âge et profiter encore longtemps de vos yeux !

La prévention est indispensable ! Il suffit de suivre quelques règles saines pour protéger ses yeux pendant longtemps. On évite ainsi de fumer et on n’oublie jamais ses lunettes de soleil dès le retour des beaux jours ! Résultat, les risques de DMLA sont réduits considérablement ! Côté alimentation, on mise tout sur les produits riches en vitamines antioxydantes, en lutéine, en oméga 3 et en caroténoïdes. Si l’on souffre de diabète, de troubles cardiovasculaires ou encore d’hypertension artérielle, on prend le temps de contrôler régulièrement car ces maladies peuvent augmenter les risques de glaucome. Enfin, on fait contrôler sa vue dès 45 ans et on évite de rester trop longtemps devant un écran sous peine de développer une myopie comportementale !

Si vous souffrez de presbytie, sachez que deux techniques chirurgicales existent et quelles donnent des résultats sûrs et positifs dans 95% des cas ! Laser ou pose d’un implant, le médecin choisit la meilleure solution selon votre cas. La promesse : que vous n’ayez pas besoin de lunettes pour voir de près ! Et que les myopes-presbytes se rassurent, une intervention adaptée à chaque œil est possible, pour tout corriger d’un coup ! Vous pouvez aussi opter pour les verres progressifs qui s’imposent de plus en plus comme la solution la plus simple, même si elle demande un certain temps d’adaptation. Certains laboratoires ont lancé des verres si puissants qu’ils permettent une correction jusqu’à +5,00 !

La chirurgie de la myopie connait elle aussi un fort succès ! Dès 25 ans, lorsqu’elle est stabilisée, elle s’opère rapidement et presque sans douleur. Vous aurez le choix là aussi entre deux techniques, le laser de surface et le Lasik. Ce dernier est souvent privilégié car très rapide et peu douloureux.

Certaines pathologies oculaires nécessitent une intervention rapide. C’est le cas du glaucome, qui touche 1 million de personnes en France. Dès 45 ans, les ophtalmologues ont mis en place un test de dépistage remboursé par la Sécurité Sociale et qui s’accompagne si besoin d’un traitement à base de gouttes, à vie, réduisant très sensiblement les risques.

Soyez le premier à déposer un commentaire

Laissez un commentaire